12. Avril 2021

Visite dans les locaux de Velokurier Bern

Olive Haymoz Autor: Olive Haymoz
Kategorie: Durabilité, Logistique express

En place depuis plus de 20 ans, la coopération entre Velokurier Bern et swissconnect sa est désormais aussi naturelle qu’indispensable. Mais à quoi ressemble cette étroite coopération au quotidien ? Gros plan sur un service de livraison à la riche histoire implanté dans la capitale et les conditions qui ont permis à un coursier à vélo de voyager en première classe avec les CFF.

Les deux premiers coursiers à vélo bernois, ayant alors le statut d’entreprises individuelles, ont commencé à sillonner la ville pour réaliser des livraisons urgentes il y a plus de 32 ans. Aujourd’hui, le tableau est tout autre : quelque 63 collaborateurs permettent à Velokurier Bern de fonctionner comme sur des roulettes. Ils planifient, organisent et effectuent des transports pour des secteurs divers et variés. Selon Verena Poncet, responsable du service de planification, c’est pour les organismes de santé qu’ils travaillent le plus : « Nous recevons la plupart de nos missions du domaine médical : échantillons de cabinets médicaux et d’hôpitaux pour des laboratoires, ou encore médicaments de pharmacies. » Les coursiers se déplacent aussi souvent à Berne et dans son agglomération pour des demandes concernant le commerce de détail, le marché de la finance et l’administration. Depuis le début de la pandémie, certains transports auparavant réguliers ont disparu, par exemple ceux liés au tourisme. Aujourd’hui, il est très rare que quelqu’un sollicite un coursier pour le retrait d’un visa. « Nous avons aussi mis en place notre propre service de livraison de nourriture : Schnellerteller. Depuis le printemps 2020, il a multiplié notre volume de missions au moins par trois », affirme Verena Poncet.

Velokurier Bern sur la route avec le Cargo Bike (© Velokurier Bern)
Velokurier Bern sur la route avec le Cargo Bike (© Velokurier Bern)

Écologique, fiable et rapide

Aujourd’hui, Velokurier Bern est organisée en coopérative et applique le modèle de la sociocratie, comme l’explique Verena Poncet : « En 2020, nous avons remplacé la direction par cinq directions de service. Les structures de la coopérative sont donc horizontales, et les collaborateurs, qui sont sociétaires pour la plupart, peuvent soumettre leurs idées et leurs requêtes de manière plus directe. Cette hiérarchie horizontale n’est pas nouvelle, mais perpétue notre tradition. » Un modèle qui se constate aussi au quotidien : à midi, tout le monde cuisine et mange ensemble à une grande table, et tous les collaborateurs perçoivent le même salaire. S’il fallait décrire Velokurier Bern en trois mots, ce seraient : écologique, fiable et rapide. En effet, à Berne et dans les environs, les coursiers se déplacent uniquement avec des vélos et des bicyclettes de transport, parfois avec une remorque. Enfin, le wiki créé par l’entreprise, des réunions régulières consacrées à la planification et des processus d’intégration détaillés pour les nouveaux coursiers montrent également toute l’importance que revêtent la fiabilité et la ponctualité.

Verena Poncet, Velokurier Bern (© Velokurier Bern)
Verena Poncet, Velokurier Bern (© Velokurier Bern)

Des journées de travail dynamiques et variées

Afin d’en savoir un peu plus sur le quotidien des coursières et coursiers, nous nous sommes entretenus avec Lukas Andrae (33 ans), qui travaille depuis plusieurs années pour Velokurier Bern, sur son vélo et dans une tenue rouge et noir. Nous avons d’abord voulu savoir comment il est devenu coursier à vélo : « Certaines de mes connaissances ont aussi travaillé chez Velokurier, et comme je recherchais un travail, j’ai posé ma candidature. Puis j’y suis resté. J’aime cet environnement de travail dynamique et varié, avec des tâches à la fois exigeantes physiquement et relaxantes psychologiquement. Les conditions de travail sont bonnes, et cet emploi m’offre une sécurité sociale et financière. » Avant de travailler comme coursier à vélo, Lukas Andrae a été tour à tour charpentier, étudiant dans une école de jazz, photographe et sculpteur sur bois ; il continue aujourd’hui à exercer ces deux dernières activités.

Lukas Andrae, Velokurier Bern (© Velokurier Bern)
Lukas Andrae, Velokurier Bern (© Velokurier Bern)

En cas d’urgence, le coursier à vélo voyage en première classe

Voici un événement qui l’a marqué en tant que coursier et qu’il n’est pas près d’oublier : un trajet en train imprévu jusqu’à Zofingue. Lukas avait reçu pour mission de transférer un envoi de swissconnect ag à la gare. Une clé spéciale permet aux collaborateurs de Velokurier Bern d’ouvrir les fourgons à bagages verrouillés des CFF afin de charger, transférer et décharger des envois express pour toute la Suisse. Alors que Lukas venait de déposer l’envoi dans le train en partance pour la gare du destinataire, la porte du fourgon s’est subitement fermée et le train est parti – avec Lukas à son bord. Ce n’est qu’au bout de trente minutes de trajet qu’il a pu sortir et, grâce à la grande bienveillance des accompagnateurs des CFF, il a été autorisé à retourner à Berne en 1ère classe. Pendant ce temps, ses collègues avaient récupéré son vélo sur le quai et l’avaient rangé en lieu sûr. Après une heure, il a ainsi pu reprendre son travail comme si de rien n’était. Pour finir, nous lui avons demandé quand il avait consulté une carte pour la dernière fois afin de récupérer ou déposer un envoi. « Hier », a répondu Lukas, « les cartes en ligne m’accompagnent au quotidien car j’en ai toujours besoin ».

Velokurier Bern charge un train des CFF au nom de swissconnect sa (© Velokurier Bern)
Velokurier Bern charge un train des CFF au nom de swissconnect sa (© Velokurier Bern)

Des liens étroits entre Velokurier Bern et swissconnect

L’expérience marquante de Lukas montre à quel point les deux entreprises coopèrent étroitement depuis plus de 20 ans. Velokurier Bern est une entreprise partenaire du réseau logistique suisse de swissconnect ag, ce qui la lie étroitement aux CFF. Grâce à cette coopération fructueuse, Velokurier Bern peut, par exemple, récupérer un document dans le centre-ville et le charger dans un compartiment fermé des CFF en un rien de temps. Cet envoi express est ensuite acheminé sans émissions ni embouteillages jusqu’au destinataire, où qu’il se trouve en Suisse. À la gare du destinataire, swissconnect ag fait appel au service de livraison compétent pour qu’il décharge l’envoi et le remette dans la zone qu’il couvre. La relation entre Velokurier Bern et swissconnect ag passe aussi par la voie numérique, car Velokurier Bern est rattachée au logiciel logistique de swissconnect ag, ce qui permet de planifier les envois express à l’échelle nationale.

Chez swissconnect ag, nous sommes reconnaissants et fiers de pouvoir coopérer depuis plus de 20 ans avec un partenaire aussi solide dans la capitale, et auquel les termes « écologique », « fiable » et « rapide » s’appliquent sans le moindre doute.

Olive Haymoz
Vous avez des questions?

Que ce soit par téléphone, par e-mail ou lors d'une visite personnelle - je suis là pour vous.

Olive Haymoz
Conseillère clientèle Front Office
041 227 20 00
e-mail